Bucephalus Bouncing Recursive AMV

… ou comment interdire ce billet aux épileptiques.

Voilà, ça y est, enfin, je me lance, je parle du BBR (son petit nom). Qu’est-ce que le BBR ? Bonne question Léon, j’allais y venir. Bucephalus Bouncing Recursive. Moi aussi, je préfère le petit nom, c’est moins compliqué à retenir. 😛 Avant de parler de cette vidéo, je me sens obligé de mentionner l’avertissement d’Atvaark :

Attention expérience : ce que vous vous apprêtez à voir est réservé à un public averti et initié à l’ouclipo. Eloignez les enfants. Regardez ce clip dans une pièce bien éclairée. Déconseillé aux épileptiques, personnes cardiaques et femmes enceintes. Continuez à vos risques et périls.

Ca y est ? Vous êtes prêts à aller plus loin ? C’est parti…
Le BBR est un projet réunissant quatre clippeurs : Kragdrim, Nostromo, Atvaark et WilLoW :–). Des clippeurs confirmés et bien connus sur les scènes nationales et internationales (on parle même d’une statue à leurs effigies sur Vénus…). Quelle est l’originalité de cette vidéo, me demanderez-vous avec impatience (car je vous sens impatients, non ?). Tout simplement quelque chose d’extra-terrestre. Cette vidéo est un OVNI dans le microcosme de l’AMV. Ici, pas de rock basique avec quelques effets, ou de débauches d’effets sur un montage mièvre. L’idée directrice est bien supérieure à Euphoria, la création plus intéressante. L’idée est de ré-utiliser une boucle initiale en y ajoutant des effets. Ainsi, la seule boucle qu’on peut considérer comme « classique » dans sa construction est la première, juste montée comme elle le serait dans n’importe quelle vidéo lambda. Là où le BBR se démarque, c’est lorsque le second clippeur réalise sa boucle à partir de la première ! Voilà qui explique le « Recursive » du titre. Et c’est comme ça, boucle après boucle. Le défi fut aussi de rendre regardable cette vidéo, et ce n’est pas simple lorsqu’on doit ajouter des effets par-dessus des vidéos contenant déjà des effets. Je donne la parole à WilLoW :–) : Si vous suivez, vous devez commencer à comprendre qu’au fil du temps, la vidéo s’abime, utilise de plus en plus d’effets les uns sur les autres, et les clippeurs doivent redoubler de créativité pour contrecarrer l’apauvrissement de la source vidéo, la raréfaction de l’animation, et la dégradation de la qualité d’image. C’est absolument déroutant. Surtout quand vous savez que la piste audio est une création d’Aphex Twin, spécialiste musique électronique très tordue… Tout n’est que boucles. Personnellement, j’ai trouvé le rendu incroyable, même si je n’ai pas vraiment accroché aux bruits… heu, pardon, à la musique. 😛 Plus celle-ci devient tordue, plus la vidéo avance dans son jeu d’auto-destruction esthétique. Enfin, cerise sur le gâteau, l’anime utilisé est aussi surprenant. En effet, vous auriez pensé à Cowboy Bebop pour cela ? Il existe beaucoup d’animes qui auraient pu coller en ambiance à la musique.
Et, forcément, l’accueil réservé à cette vidéo fut varié, allant du « Donnez-moi un sac, j’ai envie de vomir » à « Wow ! o_o ». Son originalité, à mon avis, devrait permettre une meilleure notation de cette vidéo sur le site The.Org. Seulement quatre notations alors qu’un clip sur Naruto dont la construction a été vue dix mille fois obtiendra des centaines de commentaires… C’est un peu énervant de voir que l’innovation n’est pas appréciée à sa juste valeur. Par exemple, lors de la Japan Expo de 2007, cette vidéo n’a pas été diffusée. Le jury a dû s’arrêter au côté brut sans se dire que ça pouvait montrer au public une facette peu connue -mais qui existe- dans les AMV. Dommage.
Si vous voulez approfondir la question, je vous renvoie vers les billets des blogs respectifs de WilLoW :–) (ici) et d’Atvaark (ici). Cela vous permettra d’appréhender le fil directeur de la vidéo par deux de ses membres. De même, vous pouvez retrouver un fil de discussion sur le forum AMVdeFans.com à propos de ce BBR. Et tant qu’à être complet, voici le lien pour télécharger le Bucephalus Bouncing Recursive AMV sur The.Org.
Maintenant, la question qu’on pourrait se poser est : y’aura-t-il un second opus ? ou une variante ? ou rien ? La KNAW Team trouvera bien un jour une idée qui renouvellera celle-ci et l’enverra aux oubliettes… Mais surtout, lorsque vous regarderez cette vidéo pour la première fois, essayez de ne pas vous arrêter à la première impression. Si ça ne vous plaît pas, observez tout de même le travail qui a été réalisé, ça vaut le coup. :)


Captures d’écran tirées du blog de WilLoW :–)

      8 comments for “Bucephalus Bouncing Recursive AMV

    1. Akany
      8 juin 2007 at 8:23

      Toujours excellent ton blog, même si c’est vrai que je ne pense pas souvent à le visiter, j’a&pprécie que nous fasse des petites MAJ sur "Amv de fans" pour nous le rappeler ! ^^ Je dl de suite cette petite merveille d’OVNI. :)

    2. Tyler
      8 juin 2007 at 11:57

      Je me permets de commenter et de préciser ce que tu dis là :

      "Par exemple, lors de la Japan Expo de 2007, cette vidéo n’a pas été diffusée. Le jury a dû s’arrêter au côté brut sans se dire que ça pouvait montrer au public une facette peu connue -mais qui existe- dans les AMV. Dommage."

      A savoir, d’une part, que la version que vous avez tous vu, re-vu et téléchargé n’est pas du tout la version qui fût envoyé à ce concours – Ce qui dans le cadre du jugement, n’est pas anodin –
      D’autre part, de souligner que ce clip a justement été sélectionné parmi les quelques 136 clips (ce qui exige un tri non négligeable) pour son originalité et pour montrer une autre facette de la production AMV (D’autres clips moins "cadrés" ont aussi été selectionné pour les mêmes raisons, je pense au clip d’Askew, Requiett, Lain et cie…) C’est une démarche qu’il y a toujours eu à FM, en témoigne la séance de VJ qu’on a proposé à Japan (on peut en penser ce qu’on veut de la démonstration, mais la démarche reste la même)
      Après pour le reste, l’assoc’ propose 35 clips aux juges, le résultat est ce qu’il est, tout jugement est certes discutable, mais il n’y a pas à crier à l’abberation, les autres AMV sélectionnés étaient aussi très bons, ne l’oublions pas) Le jury avait été soigneusement choisi cette année là, pour leur expérience et leur culture de l’image et de la musique très diversifiée. Je reste persuadé que si la version complète avait été envoyé, il aurait grapillé pas mal de places supplémentaires.
      Pour la diffusion, avant tout, il ne faisait pas parti de la première vingtaine de clips classés, et donc pas présenté pour le prix du public. Et même si cela avait été le cas, il n’aurait pas été diffusé, nous aurions être contre, et même aù delà, je m’y serais personellement opposé ; en tant qu’assoc’ & orga, on a des reponsabilités à prendre et des comptes à rendre à des tiers qui au vont aù delà des clippeurs. Comment justifier raisonnablement la diffusion d’un clip aussi "flashy" auprès des orgas de Japan Expo, ou comment expliquer à une maman l’interet de flashouiller sa petite fille de 5 ans ? (d’autant qu’au moment de la préparation, on ne savait toujours pas si les clips seraient diffusés dans le noir complet)

      Cette réponse n’est pas contre le clip, leurs auteurs ou toi Gwench. Mais je vous invite juste à prendre un peu de recul là dessus, car sur ce cas précis, le procès fait autour de cet AMV à Japan est injuste.

    3. 8 juin 2007 at 12:04

      J’avoue que j’ai oublié de mettre des guillemets à mes propos qui peuvent passer pour une attaque en piqué contre le jury de la Japan Expo, alors que ce n’est que mon point de vue. J’aurais dû mentionner en plus léger tes propos, les miens prêtent à confusion. Toutes mes excuses. Et merci pour les précisions supplémentaires. *Edit* En plus je savais que la version envoyée était une version allégée mais je pensais aussi qu’elle pouvait avoir son intérêt. J’aurais pu le préciser, c’est vrai. :p

    4. Tyler
      8 juin 2007 at 12:31

      Ca faisait un p’tit moment que j’avais pas ralé, rrrraaaah ça fait du bien ! 😀

    5. SiMoY
      10 juin 2007 at 13:50

      Gros gros coup de coeur pour ma part !
      Pas que le clip soit nécéssairement agréable à regarder mais cette volonté de pousser un concept méchamment extrême jusqu’au bout de ce qui semblait possible m’a vraiment conquis !!
      La polémique qui s’est créée autour de l’ovni a fini ensuite de me ranger définitivement de son côté, allez comprendre…

      Merci d’en avoir parlé Gwench :)

    6. 11 juin 2007 at 13:59

      Le fait que ce clip fasse parler Tyler un an après est une grande satisfaction personnelle, je ne regrette rien :p
      Et merci beaucoup gwench pour cet article entier non pas sur un créateur mais sur un clip unique, c’est très flatteur !

    7. 24 juin 2007 at 0:04

      Ouais, arrêtons de polémiquer là-dessus… Car l’histoire ne mentionne pas le plaisir de sales gosses qu’on a eu à envoyer un truc pareil à une conv — où, entendons-nous bien, il n’avait rien à faire, et c’est justement ce qui nous faisait marrer.

      Après, l’histoire de la diffusion… Quand je suis arrivé sur le stand FM le matin, Pia m’a dit : « Votre clip est 35e [donc théoriquement diffusable] mais on a choisi de ne pas le montrer, surtout à cause des clignotements. » Je crois que j’ai répondu : « Ah, bon. » C’est dire si j’étais profondément indigné. 😉

      … Mais quand même déçu de ne pas avoir pu foutre la merde jusqu’au bout, certes. Pure déception de créateur, aucun reproche à faire à FM.

      Et merci pour l’article, Gwench. Ça vaut bien quelques diffusions !

    8. Tyler
      10 juillet 2007 at 13:51

      Je me vengerais un jour Willow : :p

    Comments are closed.