Hidden Palace de Nostromo

© Nostromo (nostro.fr)

Nostromo avait créé la surprise en n’intégrant pas à temps la liste des candidats au concours du Japan Expo 2014, lui qui n’en manque pas une depuis des années. On croyait y voir là un retrait de la scène, après de nombreuses années à son service. J’avais même préparé l’éloge ! Non, je plaisante. Par contre, on a été bien content d’apprendre que cette absence n’avait été due qu’à un manque de temps pour terminer le clip. Ouf ! Nous avons donc le droit à un nouvel opus dans sa saga créatrice. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que cet AMV est une surprise pour beaucoup de monde. L’approche a changé. Pour le meilleur ou pour le moins bien ? Parce que, le pire, on peut l’écarter, concernant Nostromo.

Première chose qui surprend, et, ce, dès l’entame du clip : ce ne sera pas une vidéo montée sous amphétamine allant à deux cents à l’heure. On comprend vite que, pour une fois, on va avoir le temps de regarder, de contempler même. Certes, la musique est toujours située dans le style préféré de Nostromo : electro. Il utilise un titre de Zircon (ft. Jillian Aversa) intitulé Just Hold On (Padilion Remix). Pour tout vous dire, je ne suis pas vraiment porté electro, et les choix de Nostromo ne m’accrochent pas souvent (à de rares exceptions), quand bien même cela accompagne à merveille la vidéo. Pour une fois, la musique ne sera pas un frein, je la trouve intéressante quant à son découpage, avec des progressions, de légères variations, juste ce qu’il faut pour casser la monotonie, aussi bien audio que visuelle. Le même clip avec un titre de Prodigy de leur album Invaders Must Die, pas sûr que ça fasse un bon mariage, si vous voyez ce que je veux dire.

© Nostromo (nostro.fr)

Evidemment, avec une musique aussi calme, on ne va pas s’attendre à voir défiler des plans à la queue leu leu, comme s’ils avaient un TGV à prendre… Les plans durent, sans s’éterniser non plus, et cherchent à illustrer au mieux et avec subtilité le titre du clip. Hidden Palace. « Palais caché », si je fais une traduction vite fait (mal fait ? :p). Alors, j’avoue, je n’ai pas encore réussi à me déterminer quant à cet endroit caché et mystérieux. J’hésite entre l’esprit et le coeur. Peut-être est-ce même une alternance des deux, qui est cherchée ? Ah, ça, c’est sûr, pour le coup, ce n’est pas une simple baston bien grasse qui tâche (de sang) à laquelle nous avons affaire. Il nous faut aller un peu dans le clip, sans se contenter de se laisser porter par celui-ci. Même si Nostromo a précisé qu’il n’y avait aucun fil conducteur, que c’était « comme ça ». Moi, j’ai envie d’y voir  une idée cachée, même si j’ai failli vite céder à l’ennui, car le début est une progression en avant, vers l’intérieur, séquence par séquence. J’ai eu peur que Nostromo nous serve uniquement cette idée de montage pendant 4 minutes. Heureusement, non.

© Nostromo (nostro.fr)

Je parlais de la musique qui connaissait des variations. La vidéo en profite. Nostromo place quelques ralentis sur des expressions de personnages, que ce soit un sourire, un regard dans le vide, ou autre. En ajoutant une pointe de couleurs qui nous remet dans le clip. J’ai trouvé l’idée très simple mais terriblement efficace. Pas de FX pétaradant, non, juste un petit jeu de couleurs. Oui, parce que je n’ai pas précisé mais la teinte dominante est le bleu. Couleur qu’on pourrait associer au rêve, à l’introspection, et qui collerait donc parfaitement au thème de l’AMV. Certains plans où des personnages semblent endormis m’orientent dans ce sens. Du coup, j’hésitais tout à l’heure, maintenant je pense qu’il s’agit de l’esprit pour ce Palais mystérieux. Et que dire des plans psychédéliques, kaléidoscopiques ? Ils tombent à merveille, et m’ont donné l’impression d’être similaires à ce que nos yeux fatigués peuvent imprimer sur nos paupières fermées. Ce qui me renforce dans mon idée de fil conducteur… On ne me refera pas.

Jusqu’ici, ok, tout va bien. On a un clip propre de Nostromo, qui s’amuse avec Twixtor, qui suit un fil directeur ténu mais présent en affirmant n’avoir pas de fil conducteur, sur une musique electro mais pas trop. Tout le monde devrait être ravi, alors ? Hé ben, non. Il existe des amateurs qui lui trouvent un défaut rédhibitoire : la sensation de visionner un screensaver. La critique est un peu rude, mais est-ce parce que ces amateurs espéraient un clip « habituel » de Nostromo ? Ou parce qu’en absence de vitesse, ils s’ennuient ? Je peux comprendre ces critiques. Par le passé, pour d’autres vidéos de Nostromo, j’en étais. Mais, sur la durée, pourquoi ne pas se féliciter de voir un clippeur chercher à se renouveler un petit peu, quitte à ce que ça se fasse par petites touches, légères, et pourquoi pas parfois un peu complexes ? J’ai aimé ce clip, peut-être pas au point de le regarder aussi fréquemment que Galaxy Bounce (ma référence pour Nostromo :)), mais je trouve le (faux-)pari tenté, réussi. Et j’espère bien qu’en 2015, Nostromo réessaiera quelque chose de surprenant. Mais, à temps pour le concours Japan Expo ? :)

      3 comments for “Hidden Palace de Nostromo

    1. 4 octobre 2014 at 10:50

      Wesh Gwench, cool petit billet.
      C’est super de voir que tu tiens toujours ce blog et que continu à poster des trucs de temps en temps.
      Effectivement je maintiens qu’il n’y a rien de calculé dans mon montage mais comme toujours mon but est quand même de faire le nécessaire pour trouver des scènes qui vont bien ensemble et qui correspondent à ma vision de la musique. Ça passe par des heures/jours de recherche/rerush et le manque d’anime classique m’a poussé vers MMD qui, au final, rend plutôt bien et m’a même entraîné à utiliser plus de trucs en 3D/CG.
      Au fait, Hidden Palace = Sonic.

    2. Gwench
      4 octobre 2014 at 10:57

      Et voilà, l’accident bête à la Jean Alesi. Hidden Palace, Sonic… Comment j’ai pu ne pas y penser. Alors du coup, le thème bleu c’est pour Sonic ? Y’a un lien quand même, non ? Comment ça, j’insiste jusqu’au bout avec mon envie de voir un fil conducteur ? 😀

      Les animes classiques, effectivement, ça commence à se faire rare, mais y’a deux-trois sources potentielles, toutes récentes, là : Zankyô no Terror et Barakamon, notamment. Enfin, pour moi. :)

      Sinon, je suis content que tu aies laissé un mot ici, je l’espérais fort. ^^ Cela fait toujours plaisir de voir que tu prends le temps de faire au moins un clip pour AMV-France et son concours. En plus, c’est toujours propre et agréable à regarder. Perso, j’ai abandonné cette idée y’a bien longtemps. ^^

      A l’année prochaine ? ^^

    3. 6 octobre 2014 at 11:27

      Nan même pas, j’ai trouvé le nom après avoir tout fini. Ensuite, la majorité de mes sources étaient déjà bleus alors j’ai juste choisi une teinte uniforme pour unifier l’ensemble. Mais chacun est libre de voir ce qu’il veut !
      Pour l’année prochaine on verra si j’ai un truc de frais dans les 2 mois avant la deadline. J’ai décidé de ne plus me mettre de pression pour les concours et de prendre le temps qu’il faut pour faire un truc qui me convient.
      a+

    Comments are closed.