Le serpent qui se mord la queue

II- Abondance de biens ne nuit pas

Les premières choses que nous pouvons souligner concernent l’approche proprement dit de la conception d’un AMV. Il y a d’abord l’exigence de qualité qui prend de l’ampleur, car qui souhaite voir sa vidéo projetée en convention fera tous les efforts qualitatifs dans ce but. Des clippeurs tels Reznic ou Nostromo prouvent à chacune de leurs créations qu’ils repoussent leurs limites, voire qu’ils polissent leur talent. Ne faire que du concours, c’est optimiser son temps de création, à la recherche de la moindre amélioration, en traquant les faiblesses, … Le bénéfice final est flagrant pour nous, amateurs d’AMV : nos pupilles sont flattées, nos configurations informatiques bien exploitées. Regarder Auriga en 60 images par secondes avec une résolution de fou, c’est aussi grâce à la focalisation de clippeurs sur tel ou tel événement. Même avec du temps libre limité, certains en trouvent toujours un peu pour se donner à fond dans un concours. En en faisant profiter la communauté.

Le second point concerne la démarche « professionnalisante » qu’induisent des thèmes dans les concours et/ou des dates-limites à respecter. L’AMV devient alors un produit qui, en plus de devoir être chiadé pour le concours, doit être réalisé en temps et en heure. Plus de place pour le fun, pour les essais, non, là, faut optimiser et bien s’organiser ! Les concours amènent une évolution plus que notable dans la qualité intrinsèque des AMV. Et plus un concours possède un degré d’exigence, plus les clips gagnent en qualité (même celui qui termine dernier porte en lui la promesse de faire mieux le concours suivant). A une certaine époque, on avait ce décalage qui existait entre le concours Japan Expo et le concours de l’Epit’Anime. Certes, il y avait aussi d’autres raisons, plus obscures, à l’existence de ce distinguo, mais c’est un bon exemple tout de même.

L’abondance de concours et leurs différents degrés d’exigence sont aussi la locomotive des communautés. En France, des clippeurs tels [liste non-exhaustive !] Tyler, Hito, p0d et -surtout- Nostromo ont su tirer vers le haut la communauté AMVdeFans et Fantasy-Movies, à la fois par la qualité de leurs productions, mais aussi par les résultats divers aux concours. L’esprit de compétition et les « nouvelles générations » ont fait le reste. En Russie, c’est le même procédé qui a amené leur communauté à s’exposer plus avant tout en s’améliorant sans cesse (au point d’être une des scènes les plus dynamiques de nos jours). AMVnews.ru et le concours AKROSS Con en sont les principaux outils. Il est tout à fait possible de relever ce genre de phénomènes dans d’autres communautés (allemande, polonaise, italienne, …).

Les concours engendrent enfin une dernière chose : les clippeurs rompus aux concours sont parfois moins présents sur les fora (ou alors, uniquement aux moments-clés des concours), ce qui permet de redonner une certaine visibilité aux vrais débutants en quête de partage, d’aide, etc. Cela oblige les communautés à se rouvrir, à se recréer, à se réinventer. Et on s’enrichit toujours des nouveaux contacts. Cela évite aux communautés de se centrer sur elles-mêmes, sur un groupe d’anciens combattants, et de s’écrouler à plus ou moins long terme.

      11 comments for “Le serpent qui se mord la queue

    1. 24 décembre 2010 at 15:54

      Excellent article Gwench, tu as bien su faire la part des choses dans ta dissertation ^_^
      Mais j’ai envie de réagir sur un point :
      « Et ils sont où nos p’tits clips à l’ancienne, quand un clippeur connu de la communauté venait partager sa nouvelle création avec comme seul objectif en tête : faire un clip, se faire plaisir à le faire, et le partager sans autre forme de procès ? Et ils sont où les nombreux nouveaux clippeurs qu’on avait il y a encore quelques années, qui venaient présenter leurs clips, à la recherche d’un commentaire et/ou d’un coup de main ? Non, maintenant, les clips sont souvent présentés avec la mention « fait pour tel concours« , comme si cela pouvait être gage de qualité ou servir de label rouge. »

      Je suis assez d’accord dans l’ensemble, on ne voit plus beaucoup de clips présentés juste comme ça, pour le plaisir, sauf pour les débutants qui eux viennent chercher des conseils (et d’ailleurs la plupart du temps, on leur répond plutôt de façon rapide et efficace pour souligner les défauts du clip.

      Par-contre si comme tu dis, on regarde la page de présentation des clips. Qu’est-ce qu’on voit ? Des clips de concours comme tu l’as si bien dit ? Mais encore ?
      Regardez le nombre de commentaires ? Il y a seulement 3-4 clips qui dépassent 2 pages de commentaires ! C’est hallucinant. Ça donne même plus envie de poster ses créations. Ho bien sûr je suis l’un des premiers à ne pas poster de coms (en partie à cause d’une connexion pourrie mais si j’en avais vraiment l’envie je le ferais).
      Alors que voilà tu postes un clip chez les russes (akross ou amvnews), tu te retrouves avec 4 pages de coms direct (même si ceux-ci sont très succints, tu as vite un avis général sur la qualité de ton clip).

      Donc voilà, les concours permettent de récolter un peu plus de coms aussi. Ou tout simplement la communauté russe est bien plus dynamique que la nôtre. Dans tous les cas c’est plus motivant de poster lors d’un concours si on veut des coms.

    2. Cross
      25 décembre 2010 at 0:10

      On voit quand même un parti prit dans ce billet je trouve…
      Mais il faut bien mettre les choses aux clairs, les amv’s qui ne sont plus fait dans un contexte autre que concours n’ont plus aucun comm, et je m’en suis rendu compte avec mon dernier. De plus, un clippeur qui se sent complètement snobber n’aura plus tellement d’envie de revenir et se dira fatalement « pas la peine que je comm les autres, vu qu’ils m’ignorent ». Il faut aussi se remettre dans un contexte où les clippeurs restent maintenants dans leurs coins, pépére, sans se prendre la tête.
      Et les teams que vous découvrez, du genre Eden ou Phoenix, sont des communautés beaucoup plus vieilles que vous ne le pensez tous (la Eden est la fusion de deux team d’un ans ou deux ans plus jeune de la Soul’s, la Phoenix a bientôt trois ans, …) et je trouve ces endroits plus vivant en terme de commentaires ou d’AMV’s car généralement les clippeurs postent leurs amv’s en tout genre (délire entres potes, etc) et non pour un concours. Après, c’est sur que la notoriété y joue une grande partie mais c’est aussi un label : c’est Big Contest donc cela aura des comm’s, CQFD. Et les concours ne sont pas que péjoratifs, c’est aussi des zones de révélations ou de retour (Woy, Rody, Kaoh, …) et de concrétisation (KP, Aya, …). Cela sert aussi de motif, on a plus de pression en se disant « c’est bientot la deadline » que quand on le fait pour nous. C’est ce que je reproche donc à cet article, il ne prend en compte que deux types de clippeurs et « caricature » je trouve (étant d’une team, je me sens un peu concerné ^^’).

      Après c’est un excellent article qui possède une grande part de vérité ;).

    3. Cross
      25 décembre 2010 at 0:13

      Ah, je n’avais pas vu les plusieurs pages … BOULET TIME XD, je m’empresse de lire le reste pour réparer mon erreur ><

    4. Cross
      25 décembre 2010 at 0:23

      Bion, j’ai lu le reste et cela rejoint en grande parti ce que j’ai dit sur mon premier post : les concours sont nescessaires d’après moi mais à des moments clefs des communautés. L’esprit de compétition a permit énormément d’évvolution, mais d’autres personnes, comme Zarx, ont permis l’utilisation du H.264 de manière importante sans but de faire un concours. Par contre, j’ai le même sentiment que ti dans les concours : c’est une scène d’ébauche technique ne laissant plus la place à une narration ou à l’immersion. Le tout se précise, se profesionnalise et cela rend les amv’s beaucoup moins fun. Mais il faut aussi souligner l’aversion envers certains genre de clips et on n’arrête pas de faire des comparaisons douteuse entre clippeurs car tel ou tel effet se retrouve là ou tel scène est mis à tel moment dans un contexte identique … .

      Bref, je m’arrête là, excellent article et désolé d’avoir mis trois réponses (la prochaine fois, je lirai mieux l’en-tête car je pensais que cela allait se faire en plusieurs articles ^^’). J’espère voir un autre billet de ce genre ;).

    5. Atv
      26 décembre 2010 at 0:01

      Je fais court parce que sur un téléphone, c’est la merde : le communautarisme et les concours m’ont emmerdé dès le jour où j’ai décidé de me rapprocher d’autres clippeurs et où j’ai découvert l’aspect social de la vidéomation. Ce sont eux qui ont eu raison de ma présence.

      Finalement, je n’aurais pas été plus clair en faisant plus long… ^^’

    6. 26 décembre 2010 at 1:41

      Je te rejoins là-dessus. Perso, j’essaie de passer outre tout cela. Je me focalise sur d’autres choses dans les AMV pour rester intéressé. L’ennui, c’est que ce que j’apprécie peu finit par prendre une trop grande place à mon goût… ^^ » Remarque, l’en faut pour tout le monde…

    7. Heavy
      26 décembre 2010 at 15:44

      C’est l’une des raisons pour lesquelles je reste pas mal dans mon coin : a connaitre les gens on peut vite tout melanger (feeling pour l’amv et pour le clippeur). Du coup je prefere me pointer pour des occaz de creation, car au final c’est ce qui compte : faire des amv. S’aimer les uns les autres, c’est sympa mais pas toujours possible.

    8. Raitei
      26 décembre 2010 at 18:10

      Ayant participé à moulte concours dernièrement , je me suis sentit concerné . Mais quand je n’avais pas ces concours , j’y allais a mon rythme et je peux te dire que les 1 Amv par an je ne le faisais casiment pas xD ! Les concours m’ont « obligé volontairement » à sortir des clips car je suis un grand flemmard . Après les concours on peut voir ça comme un tremplin , nous faire connaitre , nous booster pour faire plus d’Amv . Tout ça , ça été mon cas . Après je conçoit tout à fait que les AMV sortis récemment le sont toujours dans un cadre de concours et non communautaire . Mais même dans ces concours il y a une ambiance particulière , on fait même notre Amv en éprouvant un certain plaisir : Quickening et IC ST 07 . Juste pour dire que même si ça sort dans le cadre des concours , le côté sympa et communautaire ressort tout de même et n’est en aucun cas inhumain ( peut être akross ? ) .
      Sinon joli article Gwench , en attendant le Negro :’D !

    9. 26 décembre 2010 at 19:59

      Raitei, pour l’akross, on pourrait avoir tendance à le considérer comme inhumain car mis à part à cause de la langue. Soyons honnête, on ne participe pas vraiment à la vie de l’akross en soi. On était que 7 français à participer au concours. Bon on arrive quand même à 18 pages de topic sur AMV-France ce qui est plutôt impressionnant au vu du faible nombre de fr participants XD. Mais on est bien loin de leurs 178 pages sur leur forum 😉
      L’akross a sans doute un côté communautaire pour les russes, tout comme la JE en a un pour les fr. Après en tant qu’étrangers on se sent toujours moins impliqués dans un concours je trouve.
      Les IC par équipe sont un peu différents, c’est plus petits, plus sympa, et les étrangers sont un peu plus visibles à mon avis (en témoigne l’IC 7 de la ST).

    10. Raitei
      26 décembre 2010 at 21:54

      Merci de ta réponse Snowcrash , j’ai mis peut être car je ne connais pas vraiment justement le côté communautaire de l’akross 😛 . Sinon , niveau concours communautaire je vais lancer un truc du tonerre ! OPPAI VS LOLI ! Coming soon 😀

    11. Atv
      27 décembre 2010 at 14:19

      Heavy > Les tensions entre individus, il y en a forcément et ça n’a rien de malsain (comme tu le dis, on ne peut pas aimer tout le monde, ni exiger cela des autres). Le fait qu’il existe une communauté des clippeurs où chacun a ses affinités, c’est quelque chose d’intéressant, de positif. Et ce n’est pas du communautarisme. Le communautarisme, c’est quand les dissensions deviennent irrationnelles car entre groupes, généralement sous l’influence de quelques leaders aussi charismatiques qu’idiots, qui s’ennuient dans les relations sociales « normales » et qui bandent à l’idée du conflit politique, surtout s’ils peuvent en être la cause et en observer les effets.

      Quant aux concours, c’est un tout autre problème, purement personnel, j’ai un problème avec l’idée de classer les gens, surtout à propos de leur passion.

    Comments are closed.