Milwaukee Road de Atvaark

No AMV today, but MMV.

ANNEE
2010
VIDEO
Lost Landscapes of Detroit 2010
AUDIO
Asura
Dust and Daffodils
TECHNIQUE
h.264/AAC
LES +
* bon mix video-musique
* le chien récurrent :)
LES –
* certaines répétitions des plans font remplissage
NOTE
4,5/5

Je crois qu’il s’agit là du premier clip que je présente qui ne soit pas un AMV au sens strict. Pour la première fois, je vais présenter un MMV, pour « Movie Music Video ». En gros : un clip classique comme on en voit à la télé par pelletés de douze avec de vrais morceaux de vrais plans bien réels dedans (en gros). Classique, faut le dire vite, puisqu’il s’agit tout de même d’une bizarrerie signée… Atvaark !

L’origine de ce clip remonte à un concours organisé par la communauté AMV-France en février dernier. Le but était de réaliser des clips à partir de films ou autres formes de prises de vue réelles. C’était une idée originale au sein de la communauté pour voir comment les clippeurs habitués à des animes pouvaient s’en sortir. Atvaark a participé et n’a pas dérogé à sa règle : du loop en veux-tu, en voilà ! Avec la bonne dose de synchros qui vont bien avec, aussi. Vous vous souvenez de Anthem ? Vous vous rappelez Diversions ? Bien, alors vous savez où vous allez mettre les pieds (ou plutôt les yeux). Dernier point qui n’est pas pour gâcher la fête : la musique imposée (parmi un pack) du concours qu’il a choisie est d’obédience électro. Encore un mariage parfait.

Ce Milwaukee Road, il nous raconte quoi alors ? Pas grand chose, si on cherche un fond au clip. Rien, même. Ce ne sont que les captures vidéos de Detroit prises par Rick Prelinger. Et Atvaark s’est amusé à les combiner, leur donner d’autres couleurs, les martyriser (un peu), le tout en suivant le beat souvent syncopé de la musique. Et progressivement, l’ensemble prend forme. Certes, c’est un genre spécial (épileptiques s’abstenir). Certains passages (l’accélération en négatif, au début, notamment) sont excellents, peut-être parmi les mieux montés de ce que j’ai pu voir, animes ou non. Objectivement. Alors ok, on peut rétorquer que le clip a des longueurs causées par les répétitions à outrance de certains plans. C’est vrai. Mais quand je repense à cette petite idée récurrente qu’est le chien, bien intégrée, là j’applaudis.

J’avais un peu trop vite regardé ce clip à l’époque. Je l’ai redécouvert par hasard et je me dis qu’on est peut-être passé à côté de quelque chose qui mérite meilleur accueil que celui qu’il avait eu en février dernier. C’est un peu comme si le meilleur de Anthem et de UntitledZeroOne (de Willow) s’étaient unis pour former ce clip.



Télécharger Milwaukee Road de Atvaark (lien AMV-France)

      2 comments for “Milwaukee Road de Atvaark

    1. Atv
      23 décembre 2010 at 18:47

      Merci pour l’article !

      Juste pour clarifier : Rick Prelinger n’a pas tourné les images mais a regroupé des images d’archive de la ville de Detroit tournées entre 1917 et 1970. Le film résultant, Lost Landscapes of Detroit, est sous licence libre (que je n’ai malheureusement pas pu propager au clip comme j’aurais dû le faire, en raison de la musique qui est sous licence commerciale).

    2. MimS
      24 décembre 2010 at 1:16

      Awesome shit is awesome :up:

    Comments are closed.