Momentum par Keiko

Keiko ou la révélation française du concours

#06 Keiko – Momentum

ANNEE
2010
ANIME
Bakemonogatari5cmClannad Kanon
AUDIO
The Kin – Together
ENCODAGE
XviD, 720p, MP3
Les +

* Storyline très claire

* Originale

Les –
* Manque de maîtrise
NOTE
4/5

 

Enfin un clip français dans ce top et il est  l’œuvre de Keiko, clippeuse qui va sans aucun doute encore faire parler dans le futur.

A priori pourtant, les animes et la musique réunis pour créer cette vidéo pourraient laisser croire à une recette déjà vue maintes et maintes fois dans le monde des AMVs.

A priori seulement, c’était sans compter sans le potentiel et talent déjà palpable de Keiko qui parvient à faire du neuf avec du périmé.

Si elle a réalisé ce clip à l’aide de 4 animés, un uniquement, Bakemonogatari, semblera exister aux yeux du spectateur. Et de quelle manière! On pensait avoir fait le tour de la série après que chaque aspect la composant, et même d’autres qu’on lui attribuait on ne sait d’où, aie été illustré. C’était visiblement une erreur car Keiko parvient à créer une histoire comme personne n’en a fait avec Bakemonogatari.

Une simple histoire d’infidélité, mais, celle-ci n’existant pas en réalité dans l’animé, elle parvient à accrocher le spectateur. Elle accroche d’autant plus que tout plan de la vidéo se comprend, tous viennent apporter un plus à l’histoire. Les plans, d’ailleurs, parlons-en.

Le jeu entre le noir et blanc et les couleurs notable ajoute énormément à l’ambiance du clip. On remarque aussi le nombre incroyable que rotoscopies afin de mêler des scènes sans rapport afin de servir la narration.


Alors oui, il y a des défauts. Car si la storyline est claire, si tous les plans se comprennent, on apprécie pas forcément la manière. Quand une séquence livre une pellicule pour illustrer les souvenirs du couple brisé, on imagine que l’auteure aurait pu trouver mieux. Quand on voit les cadres, déjà mal intégrés, on pense qu’ils sont superflus et n’apportent pas forcément quelque chose. Les flashs pour marquer la synchro ou le manque de finition dû au manque de maîtrise technique ne laissent, eux non plus, pas indifférents.

Puis, c’est sans considérer les crédits relativement kitschs…


Au bout du compte, on regrette ces points. Avec plus d’expérience, ils auraient sans doute été mieux gérés. Mais relativisons, on découvre Keiko jusqu’à alors inconnue et d’une si jeune clippeuse, on ne peut qu’espérer découvrir des perles dans un futur peut-être proche.



Télécharger Momentum de Keiko