Noize par Impr3ssiv

Bienvenue en technocratie


Impr3ssiv – Noize
ANNEE

2010

ANIME
Multi-anime (Liste complète sur Ketsuryu)
AUDIO
Nalepa – Monday (The Glitch Mob Remix)
Encodage
H264, 480p, aac
Les +

*Montage

*Retouches classes et utiles

*Homogénéité sonore et visuelle

*Cohérence

Les –
*Répétitif et long
NOTE
4.75 / 5
Comme chaque fin d’année, l’Akross a lieu. Comme chaque fin d’année, je fais comprendre que ce concours ne me plaît pas plus que ça par son organisation bancale à mes goûts. Mais, comme chaque fin d’année, cela ne m’empêche pas d’en télécharger les vidéos participantes. Noize de Impr3ssiv en est une et autant dire, comme Meteor Tower de notre Pooh national, que ce n’en est pas juste une parmi les autres.

Je n’ai quasiment rien vu du concours mais il ne fait aucun doute que celle-là a d’ores et déjà sa place dans le top du top.

Entre remix électronique d’une musique pourtant bien paisible à l’origine et choix de sources futuristes, Impr3ssiv nous pond un clip à couper le souffle. Complètement maître de son sujet, son clip est proche du 0 faute. D’abord, le montage, tout simplement dingue notamment grâce un rythme maîtrisé, un travail sur les synchros recherchées, parfois via une retouche simple d’image, parfois grâce à des transitions qui ne laissent pas indifférentes tels certains morphings venus d’ailleurs.

L’homogénéité de l’ensemble est juste remarquable aidé par un ensemble de retouches colorimétriques visible et une homogénéité dans le choix de sources même.

De Evangelion à Appleseed en passant par GITS, c’est bien le futur et la technologie qui sont à l’honneur le tout soutenu par un choix musical qui vient encore plus appuyer ce sentiment. Le néophyte n’y verra probablement que du feu, pensant qu’on a le droit à une seule et même source.

Même les multi-screens parviennent à se faire une place facilement dans cette vidéo sans jamais choquer l’oeil du spectateur et il en est de même pour toutes les retouches au sein de cette vidéo. Bien au contraire, elles la servent apportant toujours une illustration bien pensée de l’audio nous caressant ainsi dans le sens du poil.

On pourrait donc croire au perfect, au clip de l’année, mais non, il n’en est rien.

Si l’ensemble fait preuve d’une cohérence certaine, ce qui est un excellent point, il est aussi très vide. On ne retient pas grand chose de ce clip autre que la maîtrise technique du clippeur, l’ensemble est répétitif, ne montrant finalement rien de particulier si ce n’est un travail bien, même très bien, fait.

Ce serait passer quand même si le clip ne durait que 2/3 minutes mais il en dure 6 et cette répétition ne laisse du coup pas indifférent.

A ce défaut non négligeable s’en ajoute un autre l’étant beaucoup plus :

Quelques très rares scènes surprennent, notamment une synchro sur une, certes jolie, poitrine. Alors, la synchro (et pas la poitrine) est bien faite mais on se demande ce qu’elle vient faire dans ce clip si technique. Et même, à l’instar de 58008 de Zarxrax, on en vient à penser qu’un passage entier consacré à des choses décalées aurait peut-être permis d’éviter ce sentiment de monotonie.

Malgré tout, si la première fois devant la vidéo fut fastidieuse du fait de cette répétition, la seconde, une fois passée l’étape découverte, permet de profiter du clip pleinement et fait moins ressentir cette longueur.

De cette manière, on se dit qu’en Impr3ssiv jusqu’alors inconnu, on a peut-être découvert la révélation de l’année.

Télécharger (et regarder) Noize -Ketsuryu-