PaperHeart de Qwaqa (feat. Minstrell)

« Well. That’s it no more amvs for me. Meanwhile here is my latest work. Sort of but not quite sequel to PencilHead.« [Qwaqa]

« Découvrez (…) la nouvelle création du célèbre Qwaqa (…) intitulée PaperHeart, et qui est malheureusement synonyme d’un “Adieu” destinée à la scène AMV internationale, puisqu’il s’agit à priori de son dernier AMV. » [KetsuRyu.com]

… QUOI !? Qwaqa arrête les AMV ?! Naaaaaaan !!!

Si cela est vrai et définitif, alors c’est une grosse perte. Depuis 3 années, Qwaqa -souvent accompagné ou aidé- nous régalait avec de superbes clips. Que ce soit Time, Ian Fleming’s Property of a Lady, ChillOut ou encore PencilHead, le plaisir était toujours présent !

Qwaqa est tout simplement le meilleur clippeur, ou tout du moins un des meilleurs. Et nous allons donc voir ce qu’a dans le ventre son dernier-né : PaperHeart.

ANNEE
2012
VIDEO
Genius Party Beyond
Girl Who Leapt Through Time
AUDIO
James Newton Howard
Baby Monitor
James Newton Howard
The Hand of Fate Part One
TECHNIQUE
H264/AAC/1280×720/29.97fps
LES +
* concept
* réalisation
* choix musical
* c’est Qwaqa, quoi !!!
LES –
* sentiment de déjà-vu après PencilHead
* est-on encore dans le monde de l’AMV ?
NOTE
5/5

Gwench seal of approval
NOTE DES LECTEURS
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (5 votes cast)

Qwaqa nous a prévenus : ce clip est proche de PencilHead, même s’il n’a rien à voir en apparence. On connait, et on reconnaitra aisément, la méthode, mais le fond est différent. Complètement. Il s’est fait aider par Minstrell, qui est apparemment un néophyte. Mais s’il apprend du Maître, peut-être faudra-t-il le surveiller de près à l’avenir ?

Sinon, concernant le clip, celui-ci mélange les prises de vues réelles avec des croquis faits main et autres plans de l’anime Girl Who Leapt Through The Time retouchés avec masse de filtres pour un rendu crayonné et vivant.

Qwaqa ne se contente pas d’étaler son savoir-faire technique. Non, non, non… Il réussit à donner du sens à son clip, à créer un fil conducteur. Il allie tout ce qui fait un clip riche : le fond et la forme. Et on suit avec intérêt la course poursuite qui lie Makoto et cette espèce de forme noire, agressive… A l’instar du Alice aux Pays des Merveilles de Walt Disney, l’univers dans lequel évoluent les deux « personnages » est complètement barré, bizarre et flippant. Comme dans un mauvais rêve…

Il y a aussi un point sur lequel je tiens à insister, c’est la musique. Rarement un clip aura aussi bien associé une musique à une vidéo. Les titres de James Newton Howard posent une ambiance parfaite. On n’en est que d’autant plus captivé par ce qu’on voit. La musique renforce le côté épique de la course-poursuite. Assurément un très bon choix de Qwaqa.

Il est tout de même difficile de trouver des choses à redire sur ce clip. Quand on le visionne, on n’a envie que d’une chose : être laudatif. Et pourtant, deux choses peuvent animer les esprits chagrins. Tout d’abord, le sentiment de déjà-vu. Bah oui, l’an dernier, on a mangé PencilHead à toutes les sauces. On a vanté sa technique, son ingéniosité et ses effets. Sans parler du travail abattu durant des années… Et dans ce PaperHeart, les ficelles sont les mêmes. Du coup, ça surprend moins. Et en plus, le travail réalisé ne semble pas aussi titanesque (en apparence, of course !).

Enfin, une question vient doucement s’imposer à nous : est-ce encore un AMV ? Ou avons-nous plutôt un genre hybride ? Cela ne ressemble pas à un AMV, comme on s’y attend généralement. Le travail réalisé est tellement énorme, le traitement des sources étant poussé à un tel niveau, qu’on perd de vue, quelque part, qu’il s’agit d’un AMV. On a plutôt le sentiment d’avoir un court métrage d’animation devant soi. Après tout, peut-être que l’avenir des AMV passe par là et qu’une mode va s’installer ? Un peu comme lorsque Nostromo a posé son empreinte à coups de clips techno bi-fluorés.

Personnellement, j’ai pris une claque, cet été. La dernière remontait à l’an dernier. Et

il s’agissait déjà de Qwaqa. Alors oui, on peut reprocher le style un peu à la marge des AMV (hybride ?). Oui, on peut reprocher le peu d’innovation entre PencilHead et ce PaperHeart. Oui, on peut toujours râler. Mais franchement, comment ne pas s’émerveiller devant un tel AMV ? Et comment ne pas se dire qu’on va perdre un excellent créateur d’AMV ? Quelle sera la prochaine « scène » où il apparaitra ?

Cliquez ici pour regarder et/ou télécharger cet AMV sur Ketsuryu

PaperHeart de Qwaqa (feat. Minstrell), 5.0 out of 5 based on 5 ratings

      1 comment for “PaperHeart de Qwaqa (feat. Minstrell)

    1. Tetsu'
      2 juillet 2012 at 13:58

      Tout simplement « Awesome » ! Avant de voir ce clip (qui comme dit, ne ressemble pas du tout a un AMV mais a de l’animation pure et dure), on pourrait penser a une suite de PencilHead, le projet au multiples couleurs malgré sa bichromie. Il n’en est rien ! On se croirait presque a l’opéra entrain de suivre une oeuvre d’un beauté éblouissante, tellement l’ambiance rappelle ceci non seulement par la musique mais aussi par les décors qui sont très simplifiés. Qwaqa a réussi un coup de maître grâce a ses calques a nouveau. Certes, un troisième « volet » aurait été de trop, le Pencilhead et le PaperHeart étant tout deux d’une originalité incroyable.

      Je souhaite juste bonne chance a Qwaqa pour son avenir, et peut être un retour dans quelques années pour un « Time 2″, ou une variante de chillout.

    Comments are closed.