Quickening : My thoughts [Part 1 : Pool]

Comme vous le savez peut être. Ou pas ? Un concours de très grande ampleur a été lancé sur AMV-France : Le Quickening ? Le principe ? Un tournoi en forme de battle royale, à la fin il n’en restera qu’un. Toute la crème des clippeurs français s’est donc donnée rendez vous pour en découdre. L’occasion pour moi de revenir sur les quelques clips marquants de ce premier tour.

Impressions générales

D’un point de vue personnel, je suis un peu déçu de ce premier tour. Les gens sont restés « sages », trop peut être. Difficile de sortir des clips du lot. Ca cut, ça fait des fondus, une roto ici ou là, mais l’imagination des clippeurs m’a laissé perplexe. Et puis que dire de ce fléau qu’est le dédoublement d’images ? Tenez vous bien, sur les 31 clips présentés dans la section AMV-France 18 sont dédoublés et deviennent donc pour moi, difficilement regardables. Mais les clippeurs ne voient ils pas que leur clip n’est pas nickel ? Faire pause sur des scènes qu’on a accéléré n’est pourtant pas si dur.

DESACTIVEZ LE REECHANTILONNAGE SUR VOS SCENES ACCELEREES

Malgré tout, nous avons -quand même- eu droit à quelques clips sympa. Il est temps de faire une petite review.

Top 3

1) Dn@ – Ef Technical Beat

EFTB

Dn@ bien qu’étant relativement discret (en nombre de sorties) est probablement le meilleur clippeur français actuellement. Un des seuls à aligner technique et montage efficace. Il est souvent enfermé dans son style « Action », il était donc intéressant de voir ce qu’il allait faire sur une musique un son de False Pretense aux sonorités très… neo-punk-emo, et aux paroles très… »tu m’as trahi, mais je ne changerais blabla.. » (on remarquera la façon habille de dire que cette musique est merdique). Le résultat est convaincant, et dynamique.

Certes nous avons du EF, mais le montage est ici totalement différent de ce qui est fait d’habitude. Et pour cause, le clip a été monté comme un clip d’action. Alors vers la fin cette succession de zooms devient vraiment redondant, comme le glow à outrance. Mais au final le travail apporté sur une semaine est impressionant. Je regrette juste le fait que Dn@ au final n’ait pas voulu changer sa façon de monter et ne nous a pas proposé autre chose que ce qu’il fait habituellement. Il a pris ses tracks / clips d’action, et les a adapté à EF.

Lien 720 p
Lien 480p


YouTube Direct

2) Creed – Kinopop

Creedou

Quand Creed clippe, Creed clippe bien voir très bien. J’aime beaucoup ce que fait ce clippeur. Lui aussi sait allier technique et montage, lui aussi est à la soul’s team, lui aussi est un alcoolique fini. La musique du groupe de Creed, était compliquée. Hey you de Pony Pony run run (PPRR pour les intimes, le groupe de subpop français hype du moment). A moins de vivre dans une grotte, vous avez surement entendu cette chanson tout l’été. Surfant sur la vague -nauséabonde- de MGMT, les français de PPRR ont livré une chanson entrainante et dynamique. Quand une chanson est aussi connue, il est difficile d’en sortir quelque chose de bon. Pourtant Creed, s’en est magistralement sorti. Se servant d’un animé qu’on pourra bientôt plus blairer, à la manière d’un bakemonogatari dont il reprend le même genre d’animation même studio obligeant, Arekawa Under The Bridge.

(profitez dans 6 mois vous en aurez marre d’elle)

Creed nous livre pourtant une composition intéressante et personnelle, on peut y voir quelques retouches -très- intéressantes. C’est frais, ça dégage une vraie ambiance, c’est entrainant. Mais connaissant l’animé je me dois de poser des réserves, le côté frais du clip risque de s’essouffler au fur et à mesure que les productions et les mêmes scènes reviendront encore et toujours en IC. La source n’a néanmoins jamais fait le clippeur, et je pense qu’on mettra un petit temps avant de voir un clip aussi bien mené. Surtout que la saison 2 arrive, les gens préféreront attendre la fin de cette saison avant d’enchainer les clips sur cet animé. Creed nous livre une copie quasi parfaite ! Mérité !

Lien

3) Koys – Tabidachi

Koys, est un super technocrate. Il maitrise ses logiciels et ses effets, il n’y a aucun doute là dessus. Le problème vient du fait que ces effets maitrisés sont en général toujours les mêmes et qu’à force cela devient assez redondant, notamment son effet « film damage » qui revient vraiment dans tous ses clips. Mais là où Koys est très fort, c’est qu’il arrive toujours à sortir des enchainements assez fabuleux qui donnent une fluidité exemplaire à ses AMVs. Tabidachi ne fait pas exception à la règle, techniquement très bon, techniquement maitrisé, techniquement dans mon top3. Mon problème avec ce clip viendrait plus de la manière dont il a été abordé. On a l’impression que Koys n’a pas réfléchi et qu’il enchaine les scènes, les unes après les autres, ça va se taper, puis là aussi etc…Avoir une story longue comme le bras ne fait pas de bons clips, mais donner l’impression d’avoir un truc réfléchi ça passe beaucoup mieux. Surtout que ce style de montage a déjà été vu et revu sur Samurai Champloo. Mais alors pourquoi l’avoir mis dans le top 3 ? Tout simplement car comme je le signalais au début de ce billet, la technique et la folie ont été trop délaissés dans cette première phase. De plus je n’aime aucune des musiques proposées, ou presque. Du coup, juger sur de l’objectif est la meilleure chose à faire. La technique est la chose la plus objective qui soit, soit un zoom est bien fait soit non, soit une roto est ratée, soit non, soit il y a des transitions recherchées, soit non, et de ce côté la Koys est parfait. Et l’hypocrisie dans les AMVs j’y crois pas vraiment, une grande partie du jugement des gens -je m’inclue dedans- est en grande partie liée à l’affinité qu’ils ont avec la musique. Soit on aime une musique, soit non, soit on est neutre (et à ce moment là c’est le ressenti sur le clip qui l’emporte). Il est beaucoup plus facile de faire une ambiance sur la musique qu’a eu le groupe à Cross, que le groupe à Kain. Je vous laisse juger.

Lien


YouTube Direct


Révélations

(en cours)

Malgré cet élan de pessimisme. Il y a eu quelques clips intéressants auxquels je n’aurais pas pensé à priori.

Origine – Happy (In my misery)


La phoenix est une équipe intéressante. Que ça soit Cross, Angelface ou encore Origine ils ont pas mal de clippeurs intéressants. Origine est une clippeuse talentueuse, que j’ai déjà pu voir à l’oeuvre dans des ICs ou des petits clips. Mais trop de fois ses clips étaient plombés par des gros problèmes rédhibitoires (Aliasing, dédoublement etc…) bref des choses qu’on ne devrait plus voir de nos jours. Son clip, sentait à la base mauvais, du Tekkon sur du FalloutBoy on a vu des associations plus évidentes. Et pourtant, la jeune clippeuse s’en sort relativement bien. Des transitions intéressantes (bien qu’étant très vite limitées à la roto), un montage bon, un clip dynamique etc…Elle réussit à faire ce que beaucoup n’ont toujours pas compris, entre simplicité et technicité. La story n’est pas forcement des mieux narrée, mais au final peu importe. L’ambiance est là, et on passe un bon moment devant cette production.

Lien


YouTube Direct

General Guy

General Guy est un clippeur…atypique euphémisme. Il suffit de guetter un peu ses posts, et on se rend vite compte du personnage. Lui qui, il y a pas si longtemps que ça, faisait une plaidoirie contre le fait de faire son lit ou pas (oui vous avez bien lu), lui qui avait voulu éradiquer les ballons de notre monde les jugeant « dangereux » (non non vous n’êtes pas alcoolisés), on avait presque oublié qu’il était un clippeur. Un clippeur talentueux d’autant plus. Il suffit de voir son clip pour le comprendre. Lui qui avait une musique totalement immonde –je suis mélomane je trouve peu de musiques immondes mais alors là– a réussi à sortir le clip qu’il fallait. On est pile dans l’ambiance, au point même qu’on finit le clip sans soucis. C’est psychédélique, c’est technique, c’est dans l’ambiance. Ce n’est pas que le clip est spécialement bon, mais il est spécialement dans le bon thème, la bonne ambiance et il passe au final tout seul. La (musique) est mise entre parenthèse et il arrive à me faire faire, ce que même Kain n’a pas réussi à me faire faire à savoir,  finir un clip sur cette musique, beaucoup de « faire » dans cette phrase au moins vous ne souffrirez pas d’anémie : « HUMOUR : LOL  »

Lien

Kaiser Panda – Beautiful Lives

Kaiser Panda est un clippeur également atypique (moins que GG certes. Ceci étant une lapalissade magnifique). Bourré d’idées il est également même si ce n’est pas toujours visible, doté d’une technique intéressante. Ce clip avait néanmoins tout pour me déplaire, de la loli, une musique qui sature, une musique sur clippée (même si c’est la version bassdrive), du dédoublement et pourtant, je trouve cet AMV génial. Là où les autres membres du groupe se sont pris la tête à mettre des scènes accélérées à 8000 %, donnant la plupart du temps mal au ventre –et pourtant vu ce que je bois par week end il faut y aller pour me donner mal au ventre-. KP lui, a fait quelque chose de personnel et de drôle vraiment. Le montage est énorme (l’internal synch avec les flûtes epic moment), l’outro est la meilleure outro que j’ai vu de ma vie, tellement bien trouvé ce passage sur godfather, j’en ai encore mal au ventre….mais de rire cette fois. Sans ce dédoublement ça aurait surement été mon clip préféré de ce premier tour. Bravo au Panda.

Lien


Décéptions


On va parler subjectif, moi qui déteste ça, moi qui prône l’objectivité. Mais le sacrilège de trop a été franchi. J’aime énormément Kain, c’est un de mes clippeurs préférés même. Mais franchement, FRANCHEMENT la musique qu’on lui a imposé est immonde. Il est impossible de faire quoique ce soit avec une telle musique. Pourtant il a fait quelque chose de correct. J’ai matté son clip avec une musique ayant un BPM ultra elevé (histoire d’avoir des synchros de temps en temps) et on peut voir qu’il y a des trucs sympa dans son clip. Mais c’est pas regardable, et pourtant j’ai toujours fini ses clips. Même quand c’était de la j-music niaise. Je pense que son mix y est pour beaucoup également. Il a pas choisi les parties de la musique les plus…écoutables ? (néologisme à la con). Déçu non pas de Kain, mais du fait qu’il ait du clipper ça.

Lien 720 p


YouTube Direct

Au final un premier tour un peu décevant, mais le deuxième tour arrive avec surement quelques duels bien épiques au programme.

      2 comments for “Quickening : My thoughts [Part 1 : Pool]

    1. MimS
      18 septembre 2010 at 18:04

      OMG, cet article
      Epic
      Mal au ventre à force de rire moi aussi… Nicesu!

    2. Snowcrash
      19 septembre 2010 at 13:09

      Ton top 3, y a que de la ST, ça pue le copinage tout ça :p

    Comments are closed.