Variations – Diversions : avatar de l’ouclipo

Aujourd’hui, une tentative -arbitraire- d’immersion dans l’ouclipo. « Qu’est-ce que l’ouclipo ? » entends-je déjà résonner au loin. Pour cela, je laisse WilLoW :–) s’exprimer : « Pas de définition précise, à part celle de briser les limites de l’amv classique… pourquoi vouloir un scénario ? pourquoi faire une synchro « naturelle », pourquoi chercher l’harmonie des couleurs, l’entente entre la musique et la vidéo, ou encore le plaisir du spectateur ? Un clip ouclipo, c’est un clip qui essaie de s’affranchir de ces barrières… Selon moi, la seule limite est que l’oeuvre produite doit rester un amv, c’est-à-dire une vidéo, composée à partir d’anime et accompagnée d’un flux audio… » Vaste programme.

Pour commencer, je vais raconter l’origine du courant « Variation – Diversion« . Tout a commencé en janvier 2005 avec une vidéo d’Atvaark qu’il rechignait à montrer et qu’il a finalement dévoilée : Variations. C’est une vidéo sur Akira, utilisant des scènes aléatoirement sur une musique classique de Bach. 3 jours plus tard, WilLoW :–) frappait un grand coup en parodiant le message d’Atvaark : « D’habitude je t’imite, mais là j’ai pas trouvé de musique classique à ma convenance, alors pour faire un truc chiant moi aussi, j’ai pris une musique d’ascenseur. » Variations 2 – Lack of Variations est un AMV totalement absurde, dans le ton ouclipo aussi : sans ligne directrice, style totalement épuré (à l’extrême)… La machine était lancée. Quelques jours plus tard, c’était au tour de Kragdrim d’ajouter sa pierre à l’édifice avec son Variations 3 – Forever, utilisant l’anime Samurai Champloo. Nestie et LCY84 emboitèrent le pas en créant Variations – Neko Mix. Une seule ligne directrice à toutes ces vidéos : ne pas avoir de ligne directrice dans la création.

Autant les premières Variations étaient réalisées pour chambrer Atvaark et son clip d’origine, autant la suite des Variations tourna à la parodie des parodies. Ainsi, Delf, avec son Variations 5 – Variations Angéliques, fit une parodie du Lack of Variations de WilLoW :–). Mais l’instigateur malgré lui de ce courant a relancé le mouvement en y ajoutant la Diversion. Sur Akira et une musique d’Autechre, il prit le contre-pied et réalisa une vidéo repoussant encore plus loin les limites de l’ouclipo : End of Variations – Diversions. Au bout d’un mois, le mouvement Variations – Diversions était composé de 14 vidéos. Chacune reprenant soit un bout d’une vidéo d’un autre (comme A Variation in Variations, Bonsaï Diversion, The retour of Marcel, Un Cri inutile sur un AMV inutile), soit en reprenant sous une autre forme le concept de Diversions (Dis-pub-tion, NoiseVid SR). Otaku9999 réalisa un Diversions d’un autre genre, utilisant une publicité en fond sonore : Diversions – Conversation diverse.

Depuis un an, aucune vidéo Variations – Diversions n’a été réalisée. Pourtant, rien n’indique que ce courant ne repartira pas un jour. Toutefois, même si cela se présente comme quelque chose d’ « intellectuel », il faut savoir que c’est envisagé sous l’angle de l’humour (de potaches, parfois :D). C’est aussi une des raisons qui ont permis à ce courant de se faire apprécier. Rien que pour cela, je me devais d’y consacrer un instant.

Chronologie Variations – Diversions :
01-Variations (Atvaark)
02-Variations 2 – Lack of Variations (WilLoW :–))
03-Variations 3 – Variations forever (Kragdrim)
04-Variations – Neko Mix (LCY84 et Nestie)
05-Variations angéliques (Delf)
06-End of Variations : Diversions (Atvaark)
07-Resurrection – Last tribute to Variations (Nestie)
08-Dis-pub-tion (Smahut Team)
09-A variation in Variations (Gwench)
10-NoiseVid SR (WilLoW :–))
11-Bonsai diversions (Delf)
12-The Retour of Marcel (Kragdrim)
13-Diversions – Conversation Diverse (Otaku9999)
14-Un Cri inutile sur un AMV inutile (Gwench)

      5 comments for “Variations – Diversions : avatar de l’ouclipo

    1. MiM
      4 septembre 2006 at 21:10

      Après avoir lu, j’y comprends toujours rien. C’est un sujet à polémique lol. Mais pour moi, je crois que l’ouclippo est juste un mot. Un terme de ralliement, peut-être.
      En tout cas, on comprend mieux par où est né le projet AKNW.

    2. 4 septembre 2006 at 21:10

      Oui, alors en fait presque.

      Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire, mais je tenais à le dire.

    3. 4 septembre 2006 at 21:10

      je sais pas comment t es arrivé chez moi mais c est tres bien comme ca je susi arrivée chez toi :) demain je t ecoute ! bravo

    4. 4 septembre 2006 at 21:11

      a ouai pi si un jour tu peux m expliquer comment mettre du son.. j adorerais..

    5. 4 septembre 2006 at 21:12

      Merci MiM et Atvaark. En fait, MiM, je prends Variations-Diversions comme point de départ pour, plus tard, présenter des vidéos comme le « BBR » (on va garder l’acronyme pour l’instant, histoire de maintenir le suspense) ou Anthem d’Atvaark. L’idée, pour ce billet, était d’illustrer simplement les explications de Willow.

      Lunar, bonjour. Je n’ai pas trop compris ce que tu voulais dire. Juste comme ça : si tu as des problèmes pour lire correctement les vidéos, je te recommande le logiciel Video Lan (VLC).

    Comments are closed.